ensemble de baptême

Bonjour,

tout d’abord je vous souhaite une bonne et heureuse année 2017 !

Avec deux mois de retard, je vous montre le petit ensemble cousu pour le baptême de ma fille fin octobre.

Je suis partie de la robe Camélice de Viguialca qui m’avait beaucoup plu par la simplicité de sa forme et qui me semblait bien adaptée à une petite fille qui court et grimpe partout. Je l’ai cousue dans un velours milleraies blanc (qui prend toutes les poussières, c’est pourquoi la robe est peu portée) avec un passepoil argenté pour souligner l’empiècement et les poches.

J’ai préféré la version à manches longues en raison de la saison et j’ai doublé le corsage complet pour plus de confort et pour éviter les soucis de transparence. La robe est très bien construite et une fois coupée, les pièces s’emboîtent parfaitement. J’ai juste du découdre une partie car j’avais oublié de faire le raccord du passepoil. J’ai également fait par erreur, les boutonnières du mauvais côté ce qui est vraiment bête car du coup elle se boutonne à l’intérieur. Heureusement j’avais prévu de petits boutons en nacre très plats donc ça ne gêne pas trop dans le dos. Les photos, mal exposées ne rendent pas honneur à ce joli modèle. Voici la robe de face :robe-camelice-devant

un petit zoom sur l’empiècement devant

robe-camelice-detail-empiecement-devant

et sur les poches, elles aussi passepoilées, que ma fille a beaucoup aimées. J’apprécie aussi beaucoup le raccord entre la ligne des poches et l’empiècement.

robe-camelice-detail-poches

La voici vu de dos, avec la patte de boutonnage et les boutons invisibles (suite à mon erreur de positionnement !)

robe-camelice-dos2

J’ai choisi de faire un ourlet rapporté avec un biais argenté pour une jolie finition :

robe-camelice-detail-ourlet-rapporte

Pour résumer, la robe est vraiment très simple à coudre pour un rendu que j’aime beaucoup et qui s’adapte bien en de multiples occasions, d’autant que le patron est prévu avec ou sans manches, ce qui laisse beaucoup de possibilités pour l’adapter à chaque saison. Je regrette seulement mon choix de tissu qui en fait une robe de fête mais qui ne peut pas être portée au quotidien.

Pour aller avec cette robe, il me fallait un gilet pour avoir bien chaud. J’ai donc refait presque le même que pour cet ensemble, tellement le matelassé me plaisait. J’ai simplement changé la parmenture. Je vous laisse donc voir les photos du cache-coeur Leiko du livre Esprit kimono pour les petits dont je ne me lasse pas :

cache-coeur-leiko-devant

J’ai simplement changé le tissu de la parmenture pour en mettre un qui contient de l’argenté (que j’ai parsemé par petites touches dans tout l’ensemble)

cache-coeur-leiko-detail-encolure

l’argenté ne ressort pas du tout sur les photos mais il s’agit du tissu Akiko gris et rose de Robert Kaufman.

cache-coeur-leiko-detail-parmenture

cache-coeur-leiko-detail-manche

cache-coeur-leiko-detail-ourlet

Comme d’habitude les ourlets ont été cousus à l’aiguille double pour garder de l’élasticité, en particulier au niveau des manches.

Ce gilet est parfait et est maintenant porté très, voire trop souvent, mais il s’assortit avec tout et tient bien chaud. l’ampleur du vêtement permet à une petite fille de 2 ans de l’enfiler seule dans voir ses manches de t-shirt remonter jusqu’en haut des bras.

Enfin, qui dit baptême, dit vêtement blanc à enfiler après l’aspersion et l’onction au Saint Chrême. J’ai voulu faire quelque chose de facile à enfiler, car après une heure de cérémonie, la patience d’un jeune enfant est très limitée. Il n’était donc pas question de faire une aube ou une sur-robe. L’option de la cape a donc été très vite choisie. J’ai trouvé un très joli modèle gratuit sur le site de Gasparine, je n’ai donc pas eu à chercher beaucoup. J’ai pris la taille deux ans et cousu la version qui va jusqu’à la taille. Ma seule modification se situe au niveau de la capuche. Je voulais une capuche de lutin, j’ai donc rallongé celle proposée et coupé en pointe. J’aime beaucoup le résultat final. J’ai aussi ajouté des parmentures autour de la cape et de la capuche pour de plus jolies finitions. Le résultat état parfait jusqu’au lavage car mon tissu (une polaire de coton très douce) n’a pas supporté la machine à laver (je l’avais pourtant lavé une première fois sans souci avant de couper mes pièces). Le coton a donc légèrement rétréci et s’est aussi feutré. Au final, la cape a été portée mais j’étais un peu déçue de ne pas avoir conservé sa douceur et toute l’ampleur de la cape.

cape-gasparine-devant

La cape est doublée d’un joli coton blanc avec des étoiles argentées :

cape-gasparine-devant-ouvert

Cette photo montre les parmentures qui ont été rajoutées par rapport au patron de base.

cape-gasparine-detail-parmenture

Et voilà des photos plus récentes de la cape portée :

cape-gasparine-portee-devant cape-gasparine-portee-devant-avec-capuche cape-gasparine-portee-devant-ouvert cape-gasparine-portee-dos-sans-capuche

La cape s’attache grâce à un lien fait de deux morceaux de biais argenté. Après réflexion, j’aurai du choisir un biais moins rigide car celui-ci gratte un peu.

Enfin une photo, bien floue, prise lors du baptême. On voit bien la cape et le gilet mais la robe est bien cachée sous les épaisseurs.

ensemble-bapteme-flou

Fournitures :

Robe Camélice :

  • Velours milleraies blanc – Stragier
  • Voile de coton blanc – mercerie Sceaux
  • Passepoil et biais argenté – cousette
  • Boutons de nacre

Cache-coeur Leiko :

  • Jersey matelasé Alba – Stragier
  • Coton akiko gris et rose Robert Kaufman – Craftine
  • Pressions kam – Rascol

Cape Gasparine :

  • Polaire pur coton blanche – Stragier
  • Batiste de coton étoiles blanc&argent – Stragier
  • Biais argenté – cousette

Volià, j’espère que ce long rticle vous a plu et j’espère avoir bientôt le temps de coudre de nouvelles petites choses pour vous les montrer. A très bientôt

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

One Response to “ensemble de baptême

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *